Photo de Monsieur Philippe Ridoux

Philippe Ridoux

Décédé le 29 novembre 2023 à l'âge de 69 ans
Photo de Monsieur Philippe Ridoux
Philippe Ridoux
Décédé le 29 novembre 2023 à l'âge de 69 ans

Cérémonie religieuse

location_on
Église Notre Dame de Beauvoir
04220 Sainte-Tulle
mercredi 06 décembre 2023 à 15h00
groups

Message de la famille

Chère famille, chers amis,

C'est avec une grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Philippe Ridoux survenu mercredi 29 novembre 2023 à Marseille.

Cet espace privé est destiné à recueillir vos condoléances ou le souvenir d’un moment passé.

Merci pour vos pensées.

map

Déroulé des obsèques

Faites livrer des fleurs à la famille de M. RIDOUX

Bouquet de deuil Empathie
storefrontPartenariat avec un artisan fleuriste local
volunteer_activism0,50€ reversés à Alzheimer France par bouquet
local_shipping Livraison à l’adresse de votre choix
menu_book

Hommages

Conservez un souvenir des hommages rédigés dans un beau livre

Exemple de livre hommage
Le livre hommage met à l'honneur les différents messages et photos partagés sur cet espace avec une mise en page élégante.

13 hommages ont été rendus

  • Jean Paul MISSUD
    Il y a 3 semaines

    Un bon copain de promotion au Génie Atomique à Cadarache promo 79. Je me souviendrais de toi comme un gentil au sein d’un monde professionnel entouré d’hypocrites et pseudo-compétents dont la compétence était inversement proportionnelle à leur ambition. Et toi tu représentais cette caste de véritables ingénieurs hyper compétents discrets et modestes qui sont en voie de disparition. Encore une belle personne qui s’en va beaucoup trop tôt. NB : je viens d’apprendre ce décès en lisant la lettre d’Irene réservée aux anciens cadres du Nucléaire.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Cécile Benkovic
    Il y a 2 mois

    Cet hommage n'est visible que par la famille

  • Agnès Pillet
    Il y a 2 mois

    Philou J'ai débarqué chez EDF, en RP, à tes cotés à Marseille. Philou, en toute discrétion, mais imposant, de part ton aura, ton savoir, ta gentillesse, ton esprit, ton hyper sensibilité, ce perfectionnisme. Je me souviens de cette fameuse SGRP, oeuvre parfaite que personne n’a fait évoluer, et qui a fermé le clapet de certains voulant faire trop de raccourcis en RP :-). Philou, nounours bleu, je mesure la chance d’avoir pu échanger avec toi : - dans ton bureau tout plein de feuilles entassées, des montagnes de feuilles de savoir, dans lesquelles tu savais trouver le document qui solutionnait ma question. Et toujours à écrire avec un stylo plume, - aux restos « RP » qui n’avaient de RP que le fait d’échanger du plaisir entre un noyau dur créé autour de toi, - au séminaires RP, ahhhh, c’était le bon vieux temps :-) - en comité ALARA où là, oui, on faisait de la RP. J’ai aimé profité de ton humour délicat, parfois moins :-) et de tant d’autres choses. Philippe, tu laisses une empreinte indélébile, une empreinte bien là. Tu laisses un grand vide chez qui te connaissait. Ci jointe une photo de notre dernier repas "RP", avec les "drôles de pestes".

    Souvenir de Monsieur Philippe Ridoux par Agnès Pillet
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Emmanuel
    Il y a 2 mois

    J'ai croisé Philippe à plusieurs reprises au cours de ces 20 dernières années et à chaque fois, j'ai pu apprécier son enthousiasme et sa grande gentillesse. Toujours prêt à aider, à donner des conseils et à apprécier les bonnes choses de la vie. Il restera une personne que l'on n'oublie pas. Repose en paix Philippe et toutes mes pensées vont à sa famille en ce moment difficile.

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Gonzague ABELA
    Il y a 2 mois

    Toutes mes pensées vont à Catherine et à leur fils à qui je présente mes sincères condoléances. Philippe a d'abord été pour moi dans les années 80 une référence du domaine professionnel, bien avant que nous nous fréquentions, d'abord à titre professionnel, puis par amitié. Son esprit brillant et son humour pétillant, toujours a propos, parfois "vache", jamais méchant a soudé tous les collectifs qu'il a fréquentés. En illustration, une image prise à Prague, où il a permis à un "jeune" de présenter lors d'un symposium un travail commun en choisissant de rester dans l'ombre, comme il l'a souvent fait par gentillesse et délicatesse. "Philippe faisait partie de ceux, très rares, avec qui on pouvait partir faire la guerre et partir faire la fête" [A.Q] .

    Souvenir de Monsieur Philippe Ridoux par Gonzague ABELA
    5 personne(s) aime cet hommage
  • Marie-Claire PERRIN
    Il y a 2 mois

    Philou, tu as été mon premier chef quand je suis arrivée en 1999 à EDF au SEPTEN. Un grand merci pour ta gentillesse. Je suis très heureuse d'avoir partagé un peu petit bout de chemin professionnel avec toi pendant quelques années. Tu étais quelqu'un profondément humain, très intelligent, avec beaucoup d'humour et sans oublier ton coté épicurien. Je suis profondément attristée par ta disparition. Je profite de ce message pour présenter mes plus sincères condoléances à ta femme, à ton fils et à tous les membres de ta famille. MClaire

    Souvenir de Monsieur Philippe Ridoux par Marie-Claire PERRIN
    0 personne(s) aime cet hommage
  • Stephane GONSAUD
    Il y a 2 mois

    En tant qu'ami-collègue (DIPDE) de Philippe, j'exprime toutes mes condoléances à sa femme et son fils qu'il aimait tant. Philippe n'était pas très bavard sur sa vie perso, souhaitant préserver ses proches (ami et surement famille) de toute tracasserie, mais sa personnalité, son humanité et son cœur laissaient révéler sa sensibilité auprès des personnes qu'il appréciait ou aimait, et donc plus que tout pour sa femme et son fiston. Sachant toute la peine que cela procure de perdre son père, si je le pouvais, je donnerais toute ma force d'un instant pour que votre fils puisse surmonter ces moments très difficiles. Madame Ridoux, je vous souhaite également toute la force disponible pour affronter ces moments malheureux. Enfin, je m'adresse une dernière fois à toi, Philippe : J'ai eu plaisir à être à tes cotés en tant que collègue, pour le boulot mais surtout lorsqu'on se faisait nos restos de radioprotectionistes, moi mon pastaga et toi ton whisky en main (tu avais raison de profiter de la vie). Ces moments vont forcément nous manquer, lors de notre prochain resto entre RP, nous lèverons notre verre à ta vie éternelle (je sais que de là haut, tu protégeras ta famille) et je te dis... adieu (de Stéphane, dit Gonsheim par mon Phiphi)

    1 personne(s) aime cet hommage
  • Marc PICARD
    Il y a 2 mois

    Philippe, j'avais eu l'occasion de te rencontrer lors de soirées parisiennes très conviviales avec Gonzague ou Alain. J'ai eu la chance de te retrouver à mon arrivée à Marseille où j'ai découvert toutes tes connaissances en radioprotection que tu partageais sans limite. Je garde de toi le souvenir d'une belle personne qui malgré un niveau d'expertise très élevé a su rester simple, humble, accessible, très bienveillant et aimant les plaisirs de la vie. Repose en paix. Sincères condoléances à ta famille et tes proches. Marc

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Coralie Gaubert
    Il y a 2 mois

    Mon cher Philippe, par ta bienveillance et ta bonté, notre relation de travail a rapidement évolué vers une amitié sincère. J’aimai passer du temps avec toi, nous pouvions parler de tout comme de rien, tout était simple. Ta profondeur d’esprit et ta sagesse m’ont profondément marqué et m’ont amené à appréhender la vie avec plus de légèreté. Aujourd’hui j’ai beaucoup de tristesse à l’idée de ne plus te revoir mais me souvenir de tous ces bons moments partagés avec toi me réconfortent. Je te garde au fond de mon cœur, Coralie

    0 personne(s) aime cet hommage
  • Yves Manelli
    Il y a 2 mois

    Philippe, tu étais sensible, doux et tu vivais dans l'empathie. Je t'ai vu en permanence à la recherche d'une perfection inaccessible qui te rendais un éternel insatisfait. La médiocrité te repoussait tellement que tu ciblais l'œuvre d'art dans tout ce que tu entreprenais. Malgré ton immense talent, la modestie étais aussi ta règle. Jamais je ne t'ai vu te mettre en avant, tu préférais rester discret. Finalement, même ta vie tu l'auras traversée sur la pointe des pieds, en évitant la lumière. D'autres ont donc ramassé à ta place la gloire éphémère que tu n'a pas voulu prendre, les Hommes sont ainsi. Tu le savais mais tu ne t'en es jamais plaint. Tu laisses un grand vide chez tous ceux qui ont sus un jour te découvrir comme tu es.

    1 personne(s) aime cet hommage
send

Prévenir les proches

local_florist Faire livrer des fleurs